Besoin d'aide ...
Documents à télécharger
Vous êtes un professionnel confronté à une situation de violence sexuelle sur mineurs 
- fiche outil:  les démarches en bref
"Le fait, pour quiconque ayant connaissance de privations, de mauvais traitements ou d'agressions ou atteintes sexuelles infligés à un mineur ou à une personne qui n'est pas en mesure de se protéger en raison de son âge, d'une maladie, d'une infirmité, d'une déficience physique ou psychique ou d'un état de grossesse, de ne pas en informer les autorités judiciaires ou administratives ou de continuer à ne pas informer ces autorités tant que ces infractions n'ont pas cessé est puni de trois ans d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amende". (article 434-3 du code pénal)
Numéros utiles
Tribunal de Grande Instance de Nevers: 
tel: 03.86.93.44.44
fax: 03.86.36.83.09

mail:  
     permanence.pr.tgi-nevers@justice.fr

adresse:
     Mme le Procureur de la République
     TGI de Nevers
     Place du Palais
     58000 Nevers
En d'autres termes, si vous savez ou soupçonnez qu'un mineur subit des mauvais traitements, des violences (physiques, mentales, sexuelles, ...), il n'y a qu'une seule chose à faire ... transmettre ces informations qui vous préoccupent aux autorités compétentes. 
Deux cas de figure :
CRIP de la Nièvre
tel:  03.86.60.69.00
fax: 03.86.50.58.80

mail:  
      crip58@cg58.fr

adresse:
      CRIP
      Conseil Départemental
      Fonction d'Appui Famille Enfance
      Hotel du Dépatement
      58069 Nevers Cedex
Le mineur est en danger imminent et doit être mis à l'abri sans tarder

    Vous devez informer votre hiérarchie. Si vous n'avez pas de supérieur hiérarchique, vous devez faire un signalement au Procureur de la République et en envoyer une copie à la CRIP*

Le mineur est dans une situation qui vous préoccupe

    Vous devez informer votre hiérarchie. Si vous n'avez pas de supérieur hiérarchique, vous devez transmettre ces informations préoccupantes à la CRIP*. Vous pouvez également appeler le 119, Allô Enfance en Danger

Ces démarches n'entrainent pas systématiquement la mise en place d'une mesure d'urgence (placement de l'enfant, intervention de la justice ou de la police). Selon les informations qu'elle reçoit, la CRIP* analyse la situation et les données dont elle dispose déjà avant de prendre la meilleure des décisions pour le mineur.
Ressources à emprunter
Documents d'accompagnement et d'information
D'autres ressources