Espace ressources
Vu à la télé 
voir ou à revoir  
voir ou à revoir  
Détection et prise en charge de la maltraitance - Etat de santé du 04 mars 2017 - et diffusé régulièrement cet été - sur LCP (durée: 28 minutes)
      Ce numéro est consacré à un sujet extrèmement douloureux mais qui est aussi un enjeu de santé publique majeur: la maltraitance des enfants ... C'est un enjeu de santé publique majeur parce qu'il s'agit de sauver la vie des enfants mais aussi parce qu'on dit souvent que les enfants maltraités sont poursuivis toute leur vie par des symptômes, par des maladies,  parce qu'on constate une exposition à la maladie particulièrement élévée chez ces victimes 
on en parle: la maltraitance infantile en chiffres - le 119 (reportage) - les Unités d'accueil Médico-Judiciaire (reportage) - les dysfonctionnements dans la prise en charge des victimes - la formation des médecins
Andréa Bescond était l'invitée de Frederic Lopez en septembre 2016 dans l'émission Mille et une Vies ... un témoignage précieux ... (durée: 56 minutes)
Enfance maltraitée: motus et bouche cousue ? thème de l'émission Ca vous regarde diffusée le 03 mars sur LCP avec Laurence Rossignol, Muriel Salmona, Edwige Antier et Jean Pierre Rosenczveig. On y parle de la violence utilisée comme méthode éducative, de la difficulté de parler pour les enfants, de la dissociation traumatique, du délai de prescription, du silence de l'entourage, du rôle des professionnels et de leur difficulté à signaler ("seuls 5% des médecins signalent"), du placement des enfants, de la nécessité de prendre en charge les enfants maltraités, du manque de professionnels, d'Outreau ("l'affaire Outreau, ce n'est pas le problème de la parole de l'enfant, c'est le problème des professionnels qui sont intervenus qui étaient incompétents, ils n'ont pas suivi les protocole, ils n'étaient pas formés ...avec de bons protocoles l'enfant ne ment pas"), du rôle de l'école ("un enfant en difficulté est porteur des difficultés de sa famille"), de la libération de la parole de chacun: les enfants, l'entourage de l'enfant, les témoins et les professionnels. (durée: 47 minutes)
On parle de la difficulté de parler dans ce reportage diffusé le 01 mars 2017 sur France 3 Bourgogne.
C'est parce qu'il est difficile pour les enfants de parler, parce qu'il leur est difficile de savoir ce qui est bien et ce qui ne l'est pas que nous devons agir dès lors que nous avons un doute. En signalant un cas préoccupant nous permettons aux services compétents d'ouvrir un dossier, de mener une enquête et de prendre les mesures qui s'imposent si elles s'imposent. Nous avons le droit de nous tromper, nous n'avons pas le droit de nous taire (durée: 2 minutes)
On parlait des enfants maltraités dans une émission diffusée sur France 3 le 13 septembre. Dans ce documentaire "enfants maltraités, un silence à briser", on suit des professionnels (médecins, procureurs, policiers, ...) dans l'exercice de leurs fonctions et on prend conscience de la lourde tâche qui pèse sur leurs épaules quand ils doivent accueillir ces enfants en souffrance. (durée: 53 minutes)
La sidération - explications en vidéo données dans le Magazine de la Santé (durée: 2 minutes)
 Emission Complément d'enquête diffusée le 31 mars 2016 consacrée aux scandales pédophiles. (durée : 1h15)
On parle de la pédocriminalité dans le sport dans ce reportage diffusé dans Stade 2 le 21 février 2016 (durée: 11 minutes).
On parle du délai de prescription dans ce reportage diffusé début novembre 2015 sur France 2 dans l'emission complément d'enquête; un reportage bien mal nommé: prescription - le temps fait bien les choses. (durée: 18 minutes)

Attention - ce reportage contient des passages qui peuvent être diffciles à regarder et à entendre.
On parle des dysfonctionnements de la machine judiciaire et du combat que certaines victimes ont le courage de mener pour être entendues, reconnues.  Ce reportage intitulé: victimes d'un pédophile, le combat d'une vie a été diffusé sur France 3 en janvier 2010. (durée: 56 minutes)

Attention - ce reportage contient des passages qui peuvent être diffciles à entendre